C. difficile

La Clostridium difficile est une bactérie qui réside normalement sans causer aucun problème dans l’intestin d’environ 5% de la population1. Suite à un traitement antibiotique, la colonisation bactérienne dans l’intestin diminue ce qui favorise la prolifération du C. difficile et par le fait même d’une infection par la bactérie. Bien installées, les bactéries produisent des toxines qui peuvent endommager l’intestin et causer la diarrhée2. La diarrhée associée au Clostridium difficile (DACD) représente la première cause de diarrhées infectieuses nosocomiales3.


Les symptômes courants d’une infection au C. Difficile

  • Diarrhée
  • Crampes abdominales
  • Fièvre
Clostridium difficile

Généralement les personnes atteintes guérissent à l’aide du traitement antibiotique, bien que les recherches estiment que le traitement initial échoue chez plus de 20% des patients affectés par cette bactérie4. D’ailleurs certains patients plus vulnérables peuvent avoir des complications sévères telles une importante inflammation de l’intestin ou un état de déshydratation avancée2.

Il est aussi possible de retrouver du sang, du mucus ou du pus dans les selles.

Les personnes suivant une antibiothérapie sont 7 à 10 fois plus susceptibles de souffrir de l’infection5. Les personnes dans un milieu hospitalier ou dans une maison de repos sont aussi une population à risque6.

L’administration de probiotiques Probaclac comme mesure préventive pour empêcher la propagation des infections à C. difficile s’est avérée efficace6.

Probaclac Vaginal
Orange Arrow
61%
taux de réduction des cas d’infection au C. Difficile

L’hôpital Santa Cabrini situé à Montréal a administré à tous ses patients qui recevait un traitement antibiotique des probiotiques Probaclac formule Adulte dans le but de contrôler la propagation de l’infection.

Réalisée sur une période de 8 mois auprès de 5000 personnes, l’étude a été réalisée à double insu et complètement indépendamment des Laboratoires Nicar. Suite à la probio-thérapie, la DACD a diminué au sein des patients de l’hôpital.

L’administration de probiotiques Probaclac comme mesure préventive pour empêcher la propagation des infections à C. difficile s’est avérée efficace7.


Télécharger l’Étude Télécharger l’Étude

Diarrhée associée aux antibiotiques - DAA

Un supplément de Saccharomyces boulardii devrait toujours accompagner une antibiothérapie.


Les antibiotiques à large spectre agissent contre un grand nombre de bactéries pour lutter contre les infections.

Ils sont une arme efficace à manipuler avec précautions puisqu’ils s’attaquent aux bactéries sans faire de distinction entre les bactéries pathogènes responsables de l’infection et les bonnes bactéries résidentes de la flore intestinale. Ils constituent l’exemple parfait d’un couteau médical à double tranchant8.

Le déséquilibre bactérien intestinal ainsi causé peut entrainer une diarrhée associée aux antibiotiques (DAA).


Restaurer la flore intestinale avec l’aide des probiotiques

Plusieurs études ont confirmé l’efficacité de la levure probiotique Saccharomyces boulardii, aussi connue sous le nom de S. boulardii, dans le traitement préventif de cette malheureuse conséquence de l’antibiothérapie. Ce probiotique ne peut être affecté par les antibiotiques et aide à restaurer la flore intestinale afin d’éviter les dérangements intestinaux désagréables9.

No img

Les probiotiques Probaclac pris en supplémentation à une antibiothérapie sont efficaces pour lutter contre la diarrhée associée aux antibiotiques.

Probaclac Medic
Orange Arrow
86%
taux de réduction des cas d’infection de Diarrhée associée aux antibiotiques

Une étude randomisée contrôlée à double insu auprès de 151 patients adultes hospitalisés a démontré l’efficacité du probiotique.

Le groupe placebo a développé la diarrhée dans un ratio de 9% alors que le groupe avec supplémentation avait un ratio de 1,4%, une diminution de 7,6%10.

L’effet bénéfique du probiotique a aussi été reproduit dans un essai randomisé contrôlé à double insu auprès de 269 enfants âgés entre 6 mois et 14 ans11.

La formule Probaclac Medic contient 5 milliards de cellules actives par capsule, soit la même quantité que celle administrée au groupe expérimental dans l’étude auprès de la population adulte.

Télécharger l'étude Télécharger l'étude

Vaginose bactérienne

La flore vaginale est composée d’un ensemble de micro-organismes dont une très grande quantité de bactéries lactobacilles, appelée la flore de Döderlein qui représente environ 95% de l’écosystème vaginale12.

Les bonnes bactéries de de Doderlein forment un biofilm protecteur de la muqueuse vaginale13.

L’effet protecteur des lactobacilles se décline en différentes actions. Entre autres, elles inhibent la croissance des bactéries pathogènes en sécrétant une variété de substances et elles nuisent à leur adhésion aux cellules épithéliales vaginales en comblant la surface14.


Bien que la flore de Döderlein soit une protection adaptée, elle n’est pas infaillible et il est possible qu’un déséquilibre du microbiote vaginal survienne.

L’équilibre peut être perturbé par une diminution des bonnes bactéries, une prolifération de mauvaises bactéries ou encore de levures13.


Les différentes causes pouvant mener à un déséquilibre :

  • périodes de variations hormonales (ex. grossesse)
  • facteurs externes comme l’antibiothérapie
  • une hygiène vaginale excessive
  • des rapports sexuels
  • le stress
  • le tabac15.

Une vaginose bactérienne est un déséquilibre pouvant être causé par la prolifération d’un certain nombre de bactéries, dont la Gardnerella vaginalis ou la Prevotella qui se trouvent normalement dans la flore sous-dominante vaginale14.

Ce changement dans l’écosystème implique une augmentation du pH vaginal normalement acide et ainsi une infection. Cette infection est asymptomatique chez la moitié des femmes, cependant lorsque les symptômes se manifestent ils sont particulièrement incommodants pour la femme affectée16. Typiquement, ils se caractérisent par des écoulements vaginaux abondants d’une substance grise/verdâtre malodorante17.


Vaginose Bacterienne

La formule de probiotiques Probaclac Vaginal contenant 8 milliards de bactéries de 3 différentes souches aide à réguler la flore de Döderlein en la repeuplant.

Probaclac Vaginal
Orange Arrow
84%
taux de réduction des cas de Vaginose bactérienne

L’efficacité des probiotiques Probaclac Vaginal à réduire la récurrence de la vaginose bactérienne a été scientifiquement prouvée.

La formule contenant 8 milliards de bactéries de 3 différentes souches aide à réguler la flore de Döderlein en la repeuplant.

Une étude a été menée auprès de 120 femmes avec un historique de vaginose bactérienne récurrente.

Les résultats sont concluants et démontrent que l’insertion de probiotiques dans la cavité vaginale réduit la récurrence de la vaginose bactérienne à plus de 80%18.

EFFICACITÉ DÉMONTRÉE CLINIQUEMENT

Vaginose Bacterienne tableau 1

Réduction significative du taux de vaginose bactérienne sur 2 mois

Vaginose Bacterienne tableau 2

Réduction significative du taux de vaginose bactérienne par G. Vaginalis sur 2 mois

Télécharger l'étude

Tout savoir sur le Lactobacillus rhamnosus GG

Lactobacillus rhamnosus GG est une souche probiotique documentée ayant démontré de nombreux bénéfices pour la santé digestive et immunitaire chez l’humain lors de nombreuses études cliniques.


Lactobacillus rhamnosus GG a démontré cliniquement sa propension à favoriser la croissance de bactéries amicales, nécessaires au maintien de l’équilibre en santé de la flore intestinale.3-10

La souche GG a la capacité naturelle de survivre à l’acidité gastrique et de servir de barrière au développement des bactéries pathogènes intestinales.1-2

Les données cliniques sur GG ont, entre autres, prouvées sa capacité à réduire l’incidence et la durée d’épisodes de diarrhée causés par des infections d’origine virale ou bactérienne4-5.

No img

Lactobacillus rhamnosus GG aide à prévenir la diarrhée du voyageur11-12 et réduit significativement le risque d’être atteint de diarrhée associée à la prise d’antibiotiques13-19

Probaclac Vaginal
Blue Arrow
88%
taux de réduction des cas de DAA

Schema resistance gastrique

Télécharger l'étude Télécharger l'étude Télécharger l'étude

Références sur le Lactobacillus rhamnosus GG

Résistance à l’acidité gastrique

Les souches probiotiques Probaclac survivent sans enrobage entéro-soluble dans un pH de 3

Une fois consommés les probiotiques suivent le trajet naturel du tube digestif. En traversant la bouche puis l’oesophage les probiotiques se rendent ensuite au niveau de l’estomac, un milieu très acide lorsque qu’il est vide. Son taux d’acidité varie en fonction de ce qu’il contient, ainsi à jeun l’estomac a un pH d’environ 1 et un pH de plus ou moins 6 lorsqu’il est plein.

L’alcalinisation de l’estomac lorsqu’il contient des nutriments est la raison pour laquelle il est préférable de consommer des probiotiques en mangeant. Le nombre de bactéries actives dans les suppléments peut être affecté s’il fait face à un milieu trop acide.

Afin de garantir l’efficacité des produits, les fabricants de probiotiques doivent être apte à démontrer que leurs souches probiotiques peuvent résister à un environnement à pH3. Toutes les souches des suppléments Probaclac sont capables de faire face à cette acidité et donc la viabilité des bactéries est assurée jusqu’aux intestins. Nul besoin d’un enrobage entérique pour que les bactéries arrivent à bon port. Sans compter que les souches Lactobacilles se trouvent dans l’estomac de façon naturelle, le trajet parcouru présente donc une opportunité pour repeupler cette flore.

Schema resistance gastrique

Références

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE INFOLETTRE


Restez informés au sujet des probiotiques et soyez au courant de toutes les nouveautés.

TROUVEZ UN DÉTAILLANT PRÈS DE CHEZ VOUS