Les Probiotiques Probaclac


Les probiotiques Probaclac sont fabriqués selon les plus hauts standards de l’industrie pharmaceutique, ils sont testés cliniquement pour démontrer les effets recherchés et ils sont certifiés par Santé Canada (avec dotation d’un NPN ou numéro de produit naturel assurant l’innocuité et la qualité du produit 38).

Ils contiennent des complexes multi-souches qui reflètent la composition naturelle de la flore probiotique humaine (Bifidobactéries, Lactobacilles, Streptococcus thermophilus et Saccharomyces boulardii).

Femme et flore intestinale
Femme et flore intestinale
Femme et flore intestinale
Femme et flore intestinale
Bout Adult 30 01 Bout Adult 30 01 Bout Adult 30 01 Bout Adult 30 01 Bout Adult 30 01 Bout Adult 30 01 Bout Adult 30 01 Bout Adult 30 01

QUE SONT LES PROBIOTIQUES ?

Le mot probiotique vient du latin probiota qui veut dire « pour la vie ».

Les probiotiques sont des micro-organismes qui vivent en nous et avec nous dans plusieurs parties du corps : les intestins, la peau, le vagin, les narines et les autres muqueuses.

Il existerait près de 1000 espèces résidentes, dont plus de la moitié se retrouve dans l’intestin1.

Voilà un écosystème micro-biotique en évolution constante et qui affecte la santé, dépendamment de la prédominance de bonnes ou mauvaises bactéries. Il s’agit presque d’une entité organique en soi qui communique avec le cerveau et les autres systèmes pour moduler les activités métaboliques.

Disponibles sous forme de suppléments en doses appréciables ou ajoutés comme compléments à la nourriture en quantités plus faibles, les probiotiques peuvent être de source humaine, animale ou laitière, ou souvent d’origine végétale.

Attention de ne pas confondre probiotiques et prébiotiques ; les seconds sont des précurseurs alimentaires aux premiers. En subissant leur fermentation au niveau du colon, les prébiotiques nourrissent les probiotiques du corps.

UNE MULTITUDE DE BIENFAITS

On les étudie depuis plusieurs décennies, et le verdict est sorti…

Les nombreuses données scientifiques penchent en faveur des probiotiques, notamment pour les principaux avantages et usages qui suivent :

Faciliter la digestion et résoudre diarrhée et constipation 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12
  • Ballonnements
  • Diarrhée associée aux antibiotiques
  • Constipation chez les personnes âgées
  • Voyages outre-mer
Ralentir la progression des maladies dégénératives 15
  • Maladie d’Alzheimer
  • Maladie de Parkinson
Prévenir les réactions auto-immunes 13, 20, 21
  • Allergies alimentaires
  • Eczéma
Protéger le cœur 22, 23
  • Dyslipidémie (Cholestérol sanguin)
  • Hypertension artérielle
Améliorer la performance cognitive 25, 26
  • Pertes de mémoire
  • Mauvaise humeur
Réguler l’appétit et maintenir un poids santé 1, 15, 32, 33
  • Obésité ou embonpoint
  • Troubles alimentaires
  • Diabète de type 2
Prévenir les maladies inflammatoires 13, 14
  • Maladie de Crohn
  • Syndrome d’intestin/côlon irritable
Soutenir l’immunité et protéger contre les infections 14, 16, 17, 18, 19
  • Infections respiratoires
  • Infections urinaires
  • Vaginose bactérienne
  • Otites (infections d’oreille)
  • Vaccination chez les ainés
Réduire le stress psychologique 24, 25, 26, 28, 29
  • Anxiété
  • Dépression
  • Difficultés de concentration
Prévenir les carences nutritives 30, 31
  • Troubles du spectre d’autisme
  • Intolérances alimentaires
Retarder le vieillissement dermatologique 34
  • Rides avec l’âge
  • Sécheresse de la peau
  • Problèmes du cuir chevelu
  • Photosensibilité

La prise de probiotiques ne présente aucuns effets secondaires indésirables, à moins d’exagérer et d’en prendre plus que la posologie recommandée35. Lors d’une telle surdose, les symptômes possibles sont des ballonnements et de la constipation36. Pour les patients présentant un état infectieux avancé et dont le système immunitaire est affaibli, la prise de certaines souches de probiotiques serait déconseillée37.

L’AVANTAGE PROBACLAC

Probiotiques multi-souches

Un mélange de souches est favorable puisqu’il permet aussi la synergie d’activités des différentes bactéries, assurant une panoplie d’avantages pour la santé 39.

De plus, les formules mixtes sont plus efficaces à combattre les bactéries pathogènes comme le Clostridium difficile, l’Escherichia coli et la Salmonella thyphimurium que les probiotiques à souches moins nombreuses ou uniques 40.

Formules probiotiques adaptées pour l'âge

Les formules Probaclac sont adaptées selon l’âge, la condition physique et la composition de la flore intestinale pour assurer une meilleure proportion de bactéries bénéfiques spécifiquement selon son stade de vie et son état de santé.

Des capsules resistantes

Les capsules sont lyophilisées (c’est-à-dire séchées à froid) et colonisent le tractus intestinal dès le contact avec la chaleur, l’humidité et l’obscurité intérieure.

Toutes nos souches ont la capacité de résister en très grande partie à un pH de 3.0, quoiqu’il soit préférable de ne pas les consommer à jeun (environnement très acide) mais plutôt avec un repas pour favoriser leur prolifération.

Le bon ratio de probiotiques

Les suppléments Probaclac contiennent entre 3 milliards (Probaclac Enfants) et 10.5 milliards (Probaclac Extra-Fort) de cellules probiotiques actives par capsule, ce qui respecte le dosage quotidien suggéré par la Société Canadienne de pédiatrie pour les enfants 13 et par Santé Canada pour les adultes 41.

Malgré que les produits fermentés à l’épicerie (yogourt, kéfir, choucroute, kombucha, etc.) soient source de bactéries lactiques ou de prébiotiques, ils offrent moins de souches bactériennes que les probiotiques en capsules et en quantités significativement réduites 20.

Les produits Probaclac contiennent en plus des fructo-oligosaccharides (FOS) qui procurent également leur effet prébiotique pour encourager la multiplication des probiotiques dans tout l’organisme. Il va sans dire qu’il est important de bien se nourrir chaque jour avec une variété d’aliments sains au-delà de la supplémentation42.

TROUVEZ UN DÉTAILLANT PRÈS DE CHEZ VOUS


Références

1 Université Laval – Contact [Site web] : Entrevue avec André Marette, Professeur au Département de médecine et Chercheur à l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec. Consulté 31 août 2017. http://www.contact.ulaval.ca/article_magazine/la-revanche-de-lintestin/

2 Guarino A, Guandalini S et Lo Vecchio A. Probiotics for Prevention and Treatment of Diarrhea. J Clin Gastroenterol. 2015 Nov-Dec ; 49 Suppl 1 : s37-45.

3 Allen SJ, Wareham K, Wang D et al. A high-dose preparation of lactobacilli and bifidobacteria in the prevention of antibiotic-associated and Clostridium difficile diarrhoea in older people admitted to hospital: a multicentre, randomised, double-blind, placebo-controlled, parallel arm trial (PLACIDE). Health Technol Assess. 2013 Dec ; 17(57) : 1-140.

4 McFarland LV. Meta-Analysis of Probiotics for the Prevention of Antibiotic Associated Diarrhea and the Treatment of Clostridium difficile Disease. Am J Gastroenterol. 2006 ; 101 : 812-822.

5 Perna S, Barriga P, Sirvent H, Knowles H et al. Important Risk Reduction in Nosocomial Clostridium Difficile with Institution of Probiotic Prophylaxis. Annu Rev Microbiol. 2014 ; 68 : 217-35.

6 Micklefield G. Saccharomyces boulardii in the treatment and prevention of antibiotic-associated diarrhea. MMW Fortschr Med. 2014 Apr; 156 Suppl 1: 18-22.

7 Kotowska M, Albrecht P et Szajewska H. Saccharomyces boulardii in the prevention of antibiotic-associated diarrhoea in children : a randomized double-blind placebo-controlled trial. Aliment Pharmacol Ther. 2005 Mar ; 21(5) : 583-90.

8 Bischoff, SC. Microbiota and aging. Curr Opin Clin Nutr Metab Care. 2016 Jan ; 19 (1) : 26-30.

9 Rondanelli M, Giocosa A, Faliva MA et al. Review on microbiota and effectiveness of probiotics use in older. World J Clin Cases. 2015 Feb 16 ; (2) : 156-62.

10 Kollaritsch H, Paulke-Korinek M et Wiedermann U. Traveler’s Diarrhea. Infect Dis Clin North Am. 2012 Sep ; 26(3) : 691-706.

11 Hill DR et Beeching NJ. Travelers’ diarrhea. Curr Opin Infect Dis. 2010 Oct ; 23(5) : 481-7.

12 Martinez-Martinez MI, Calabuig-Tolsa R et Cauli O. The effect of probiotics as a treatment for constipation in elderly people : A systematic review. Arch Gerontol Geriatr. 2017 Jul ; 71 : 142-149.

13 Société canadienne de pédiatrie [Document de principes]. L’utilisation de probiotiques au sein de la population pédiatrique. 28 février 2015.

14 Brenner DM, Moeller MJ, Chey WD et Schoenfeld PS. The utility of probiotics in the treatment of irritable bowel syndrome: a systematic review. Am J Gastroenterol. 2009 Apr ; 104(4) : 1033-49.

15 Akbari E, Asemi Z, Daneshvar Kakhaki R et al. Effect of Probiotic Supplementation on Cognitive Function and Metabolic Status in Alzheimer’s Disease: A Randomized, Double-Blind and Controlled Trial. Front Aging Neurosci. 2016 ; Nov 10 (8) : 26-30.

16 Hanson L, VandeVusse L, Jermé M et al. Probiotics for Treatment and Prevention of Urogenital Infections in Women : A Systematic Review. J Midwifery Womens Health. 2016 ; May (3) : 339-355.

17 Ya W, Reifer C et Miller LE. Efficacy of vaginal probiotic capsules for recurrent bacterial vaginosis: a double-blind, randomized, placebo-controlled study. Am J Obstet Gynecol. 2010 ; Aug (2) : 120.

18 Kovachev S et Dobrevski-Vacheva R. Effect of Lactobacillus casei var rhamnosus (Gynophilus) in restoring the vaginal flora by female patients with bacterial vaginosis– randomized, open clinical trial. Akush Ginekol (Sofiia). 2013 ; 52 Suppl 1 : 48-53.

19 Bischoff, SC. Microbiota and aging. Curr Opin Clin Nutr Metab Care. 2016 ; Jan 19 (1) : 26-30.

20 Naître et Grandir [Site web]. Consulté le 10 mai 2017.  http://naitreetgrandir.com/fr/etape/ 1_3_ans/alimentation/fiche.aspx?doc=bg-naitre-grandir-probiotique

21 West CE. Probiotics for allergy prevention. Benef Microbes. 2016 ; 7 (2) : 171-9.

22 Kumar M, Nagpal R, Kumar R, Hemalatha R et al. Cholesterol-lowering probiotics as potential biotherapeutics for metabolic diseases. Exp Diabetes Res. 2012 May [E-pub].

23 Khalesi S, Sun J, Buys N et Jayasinghe R. Effect of probiotics on blood pressure: a systematic review and meta-analysis of randomized, controlled trials. Hypertension. 2014 Oct ; 64(4) : 897-903.

24 Kali A. Psychobiotics: An emerging probiotic in psychiatric practice. Biomed J. 2016 Jun; 39(3): 223-4.

25 Savignac HM, Kiely B et al. Bifidobacteria exert strain-specific effects on stress-related behavior and physiology in BALB/c mice. Neurogastroenterol Motil. 2014 Nov ; 26(11) : 1615-27.

26 Galland L. The gut microbiome and the brain. J Med Food. 2014 Dec ; 17(12) : 1261-72.

27 Dinan TG, Borre YE et Cryan JF. Genomics of schizophrenia : time to consider the gut microbiome? Mol Psychiatry. 2014 Dec ; 19(12) : 1252-7.

28 Society for Neuroscience [2015 Annual Meeting]. Abstract 162.04. Présenté le 18 octobre 2015.

29 Dinant TG, Stanton C et Cryan JF. Psychobiotics : a novel class of psychotropic. Biol Psychiatry. 2013 Nov ; 74(10) : 720-6.

30 Fédération québécoise de l’autisme [Site Web]. Consulté le 8 juillet 2017. http://www.autisme.qc.ca/tsa/lautisme-en-chiffres.html

31 Li Q et Zhou JM. The microbiota-gut-grain axis and its potential therapeutic role in autism spectrum disorder. Neuroscience. 2016 Jun ; 324 : 131-9.

32 Sanchez M, Darimont C, Drapeau V, Emady-Azar S et al. Effect of Lactobacillus rhamnosus CGMCC1.3724 supplementation on weight loss and maintenance in obese men and women. Br J Nutr. 2014 Apr ; 111(8) : 1507-19.

33 Mekkes MC, Weenen TC, Brummer RJ et Claassen E. The development of probiotic treatment in obesity : a review. Benef Microbes. 2014 Mar ; 5(1) : 19-28.

34 Sharma D, Kober MM et Bowe WP. Anti-Aging Effects of Probiotics. J Drugs Dermatol. 2016 ; Jan 15 (1) : 9-12.

35 Yates AA, Edman JW, Shao A et al. Bioactive nutrients – Time for tolerable upper intake levels to address safety. Regul Toxicol Pharmacol. 2017 Mar ; 84 : 94-101.

36 Jean-Yves Dionne [Site web]. Consulté le 23 juin 2017.  http://www.jydionne.com/comment-choisir-un-supplement-de-probiotiques/

37 Van den Nieuwboer M, Brummer RJ, Guarner F et al. The administration of probiotics and synbiotics in immune compromised adults: is it safe? Benef Microbes. 2015 Mar ; 6(1) : 3-17.

38 Association canadienne des aliments de santé [Site web]. Consulté 31 août 2017. https://chfa.ca/fr/npn/canadian-npn-explained.html

39 Timmerman HM, Koning CJ, Mulder L, Rombouts FM et Beynen AC. Monostrain, multi strain and multispecies probiotics–A comparison of functionality and efficacy. Int J Food Microbiol. 2004 Nov ; 15 (3) : 219-33.

40 Chapman CM, Gibson R et Rowland I. In vitro evaluation of single- and multi-strain probiotics: Inter- species inhibition between probiotic strains, and inhibition of pathogens. Anaerobe. 2012 Aug ; 18 (4) : 405-413.

41 Santé Canada [Site web]. Consulté 5 septembre 2017. http://webprod.hc-sc.gc.ca/nhpid-bdipsn/atReq.do?atid=probio&lang=fra

42 Flesch AG, Poziomyck AK et Damin DC. The therapeutic use of symbiotics. Are Bras Cir Dig. 2014 Jul-Sep ; 27 (3) : 206-9.

QUELS SONT LES MÉCANISMES D’ACTION DES SOUCHES PROBIOTIQUES

Comment les bactéries probiotiques contribuent à maintenir l’équilibre naturel de la flore intestinale ?

En savoir plus
POURQUOI PRIVILÉGIER LES COMPLEXES PROBIOTIQUES MULTI-SOUCHES

Est-ce que la quantité peut vraiment faire la différence ?

En savoir plus
PEUT-ON OUVRIR LA CAPSULE?

Oui. Si on ne peut prendre une capsule, on peut saupoudrer la poudre sur un aliment, tel que le yogourt ou encore diluer avec du lait ou de l’eau.


Voir la FAQ

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE INFOLETTRE


Restez informés au sujet des probiotiques et soyez au courant de toutes les nouveautés.